bd haut 2
bd haut 1
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

La clé de la Grange

C’est une tranche de vie d’un homme simple que nous propose l’auteur, celle de son père, prisonnier de guerre en Allemagne de 1940 à 1945.

François Potier y raconte l’histoire d’une relation profondément humaine qui s’est construite au cours de ces années difficiles, entre le jeune prisonnier français et la famille de fermiers allemands chez qui il allait, chaque matin, manier la fourche ou soigner les bêtes.

Une histoire d’estime réciproque, puis d’amitié qui a franchi les générations, puisque l’auteur est resté en liens étroits avec les enfants et petits-enfants de ces fermiers aujourd’hui disparus.

Ce récit très personnel, possède une dimension universelle, celle de toutes ces familles qui ont vu un père, un fils, un mari, disparaître de leur horizon pour un temps dont personne ne pouvait prévoir la durée.

Ancien journaliste, François potier est également l’auteur d’un recueil de poésie, d’un roman et d’un recueil de nouvelles. Courtrysien, François Potier anime des ateliers d’écriture et il est Commissaire du Salon du Livre.