bd haut 2
bd haut 1
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Le logement social à Courtry

Les logements locatifs sociaux font l’objet d’une forte demande à Courtry. Permettant une habitation au loyer abordable pour une famille ou favorisant notamment une première installation, il présente pour beaucoup un attrait certain.

En avril 2016, 612 demandes sont recensées pour obtenir un logement sur Courtry, dont 112 demandes plaçant Courtry en premier choix.

La demande est donc nettement supérieure à l’offre actuelle, expliquant de longs délais d’attribution. En Seine-et-Marne, le délai moyen est de trois ans.
C’est pourquoi l’offre augmentera dans les années à venir à Courtry avec de nouveaux appartements. Des logements locatifs sociaux sont en effet en cours de construction, et d’autres en projet.

Pour rappel, la loi prévoit une proportion de 25 % de logements sociaux. Pour la période 2014-2016, l’Etat a imposé à Courtry de lancer la réalisation de 106 logements locatifs sociaux. Pour la période 2017-2019, 136 logements doivent être projetés.

Les règles d’attribution


Dans chaque résidence, l’attribution des logements est effectuée par plusieurs partenaires selon une répartition par contingent :
- 20 % pour la commune,
- 30 % pour l’Etat, via les services préfectoraux,
- 40 % pour Action logement (ex-1 % patronal)
- 10 % pour le bailleur et d’autres organismes selon la répartition du financement des logements (garanties d’emprunts, prêts, etc.).
Un logement peut donc être vacant mais non disponible en fonction du contingent.

Trois bailleurs sociaux sont actuellement présents à Courtry (Marne et Chantereine Habitat, Foyers de Seine-et-Marne et Immobilière 3F).
Douze logements locatifs communaux existent également.

La commune ne procède donc qu’à l’attribution de 20 % des logements, mais vos élus soutiennent au maximum les Courtrysiens dans les commissions d’attribution relevant des autres partenaires.