bd haut 2
bd haut 1
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Le marteau de la tante Léa ou ça phosphore sec

Que peut bien cacher ce titre énigmatique ?

Le marteau de la tante Léa ou ça phosphore sec ! Drôle de titre pour une pièce de théâtre... Que cache-t-il ? Une énigme policière avec vol de bijoux, un vaudeville avec amant et placard, les déboires d’une troupe de théâtre amateurs ou encore la vision un peu folle d’un metteur en scène ?

Pour le savoir, il suffit de venir applaudir et rire avec le Carré Magique.

Le Carré Magique est une troupe de théâtre hébergée depuis 20 ans au sein de la salle de l’Entre Deux Scène de Lésigny. Pourquoi ce nom bien particulier ?

A l’époque des temps reculés du Moyen-Age, une fois par an, les habitants des villages traçaient, au centre de ce dernier, un carré. Chaque personne qui passait devant ce carré pouvait y pénétrer et devenir qui il voulait, un fou, un roi, un manant, un duc, un héros ou un simple paysan et déclamer ce qu’il voulait.

La carré était magique en ce qu’il permettait à qui le souhaitait d’incarner, d’être un autre personnage. La légende raconte que c’est ainsi qu’est né le théâtre populaire.

Bien des années plus tard une bande d’aventuriers décida de se réunir au sein d’un atelier théâtre et de reprendre la philosophie de cette légende en se donnant pour nom le Carré Magique.


samedi 30 novembre - 20h 30
Espace Robert Jacobsen
12 € - dont 2 seront reversés au Téléthon