bd haut 2
bd haut 1
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Propreté urbaine et espaces verts

La propreté urbaine et l’entretien des espaces verts d’une ville est un défi que relève les agents communaux quotidiennement.

Les grands objectifs de leurs missions sont l’assainissant des espaces publics, la préservation de l’environnement et la lutte contre certaines incivilités.

En période de crise sanitaire, la propreté urbaine et l’entretien des espaces verts restent une priorité pour la commune de Courtry. Les agents communaux, équipés de masques et pratiquant les gestes "barrière", s’organisent selon un planning défini en amont. Il s’agit de travailler par roulement des équipes. Généralement, chaque équipe est composée de deux agents.

Dans la situation actuelle, les agents de la propreté urbaine et des espaces verts sont aidées par les équipes du bâtiment : électriciens, plombiers, peintres… Tous les services sont réunis et ont un objectif commun : faire face au COVID-19 pour assurer le cadre de vie des Courtrysiens.

Concernant la propreté urbaine, les agents s’occupent notamment de vider les poubelles et de remplacer les sacs, de ramasser les déchets sur les trottoirs et dans les caniveaux, de s’occuper de certains dysfonctionnements… Chaque jour, les équipes quadrillent la ville pour couvrir un maximum de terrain. Ils effectuent leur tournée dans les rues en procédant quartier par quartier, sans oublier les « sites stratégiques » où la fréquentation est plus dense. Il peut s’agir par exemple : des commerces, de la pharmacie ou des boulangeries.

Les agents des espaces verts procèdent de la même façon. Une liste a été réalisée en amont avec les différents lieux à entretenir. Au-delà de l’embellissement de la ville, les équipes doivent tondre les pelouses et les bords de route.

La saison fait que la végétation pousse rapidement et pourrait gêner l’accès à certains espaces. Tous les jours, les agents se communiquent les informations et font un constat du travail effectué dans la journée pour que les équipes suivantes prennent le relais.


Les agents doivent parfois redoubler d’efforts face aux incivilités. Les tags sur les murets, les gants en plastique jetés à même le sol, les mégots et paquets de cigarettes sur les trottoirs, les salissures, des débris,… ces incivilités constituent des manquements au civisme ordinaire. Ces incivilités résultent de mauvaises conduites de tiers et qui peuvent empoisonner le cadre de vie dans les communes si elles ne sont pas rectifiées à temps.